Des résidences sociales multiformes...

Résidences socialesAdoma, gestionnaire historique de foyers de travailleurs migrants, inscrit la transformation de ces structures en résidences sociales dans le cadre du Plan de traitement des foyers. Il s’agit d’améliorer les conditions de vie des résidants en aménageant des logements autonomes de petite taille comportant tous les éléments de confort. Une mission de maîtrise d’œuvre urbaine et sociale (Mous) permet de réaliser le diagnostic social préalable et d’accompagner l’opération de réhabilitation du bâtiment.

D’autres résidences sociales, dites ex nihilo, sont des créations. Leur construction peut faire partie d’un projet plus large, comme à Lyon, avec le réaménagement d’un îlot complet dans un quartier en croissance démographique. La production d’habitat diversifié répond aux besoins identifiés dans le PLH (Programme local de l’habitat), notamment ceux de ménages jeunes, d’étudiants et de populations en mobilité, attirés vers ce quartier par l’existence d’écoles et d’universités.